a propos

Secretariat Regional

Mission

Promouvoir les droits humains dans le Sud-ouest Océan Indien notamment Maurice, les Comores, les Seychelles et Madagascar à travers l’Éducation aux droits humains et les Commissions correspondant aux principales questions des droits humains telles les droits de la femme, les droits des enfants, la Torture, les travailleurs migrants, les personnes LGBT, les personnes à handicap, les droits des personnes âgées.

Vision

Un Sud-ouest Océan Indien où les droits humains tels qu’ils sont proclamés dans la Déclaration Universelle des droits de l’homme et la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples sont respectés

HISTOIRE

Depuis sa fondation par des défenseurs des droits de l’homme à Maurice en 2011, DIS-MOI s’est efforcé de s’aligner sur sa mission initiale : promouvoir les droits de l’homme au niveau régional, à savoir Maurice, les Comores, Madagascar et les Seychelles. En raison de contraintes financières (notre organisation est financée presque exclusivement par la Fondation allemande Rosa Luxembourg depuis 2013), nous avons dû élaborer une stratégie et développer DIS-MOI « pas à pas », mais avec une vision claire de ce que nous souhaitions atteindre dans 10 ans.

Forger une identité (ISP2011-2015)

Tout d’abord, lors des cinq premières années (2011-2015), nous avons positionner DIS-MOI en République de Maurice : l’île principale, Rodrigues et Agalega, et de consolidé nos structures. Comme dans toutes les organisations qui démarrent, tout cela ne va pas sans problèmes. Les membres allaient et venaient, les attentes n’étaient pas satisfaites, certaines personnes bénéficiaient d’une formation et disparaissait et d’autres jamais présent. Heureusement, les membres fondateurs ont poursuivi leurs efforts avec acharnement, avec la même passion initiale et la même vision partagée. C’est grâce à cette solidarité sans faille, même lorsque les choses semblaient mal tourner, que notre premier plan stratégique quinquennal « Forger une identité dans la République de Maurice » a été un succès. Avec ses 1200 membres et sympathisants, DIS-MOI est l’organisation la plus en vue de la République de Maurice. Le plus « actif » aussi, comme en témoigne notre couverture hebdomadaire au Défi Media.

Positionner DIS-MOI dans le sud-ouest de l’océan Indien (ISP22016-2020)

Au cours des cinq prochaines années à partir de 2016, DIS-MOI a consolidé son travail dans la République de Maurice (avec un bureau à Rodrigues, un coordonnateur permanent et notre projet Agalega) tout en commençant progressivement son ambitieux travail de développement de DIS-MOI dans le Océan Indien. L’équipe de direction a mis en place un comité SWIO (sud-ouest de l’océan Indien) qui a initié des échanges avec des citoyens intéressés à la Réunion, à Mayotte, à Madagascar, aux Comores et même en Afrique du Sud. Certains étaient concluants, d’autres moins. Au début de 2018, nous avons traversé DIS-MOI ISP2. Au cours de la prochaine 3 ans 2018-2020, nous créerons des groupes DIS-MOI aux Comores, à Madagascar et aux Seychelles afin de remplir notre mission ambitieuse consistant à « promouvoir les droits de l’homme dans le sud-ouest de l’océan Indien » et à créer ainsi une organisation forte des droits de l’homme dans cette région du monde.

 

a propos

Ile maurice

Mission

Promouvoir les droits humains dans le Sud-ouest Océan Indien notamment Maurice, les Comores, les Seychelles et Madagascar à travers l’Éducation aux droits humains et les Commissions correspondant aux principales questions des droits humains telles les droits de la femme, les droits des enfants, la Torture, les travailleurs migrants, les personnes LGBT, les personnes à handicap, les droits des personnes âgées.

Vision

Un Sud-ouest Océan Indien où les droits humains tels qu’ils sont proclamés dans la Déclaration Universelle des droits de l’homme et la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples sont respectés.

le mot du directeur

Lindley Couronne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum ultricies sollicitudin ante nec mattis. Mauris eget ornare nibh. Nam venenatis porta diam scelerisque suscipit. Donec in vehicula ligula. Etiam efficitur quam ex, at consectetur magna porttitor at. 

a propos

Rodrigues

Depuis juillet 2017, le bureau de Rodrigues est opérationnel sous la supervision d’un comité exécutive et de notre coordinatrice qui se change de l’animation et la création des Dis-Moi Clubs dans les collèges à travers Rodrigues.

Mission

Contribuer à la création d’une réelle culture des droits humains parmi la population, en visant les jeunes collégiens à travers Rodrigues et éventuellement, d’ici 2020, la population en général.

Promouvoir la déclaration universelle des droits de l’homme dans les écoles primaires et secondaires et dans les villages.

Protéger et respecter les droits de tous les citoyens dans un état de droit.

Principaux axes de travail

Les droits humains et l’éducation à la citoyenneté, la sensibilisation sur les questions relatives aux droits humains fondamentaux et à la création d’un réseau de supporters/membres au sein de la société civile, locale et régionale.

Vision

Faire de Rodrigues un exemple ou les droits humains sont respectés et protégés et par extension, un monde ou les citoyens jouissent des droits fondamentaux tels qu’ils sont exprimées dans la Charte Africaine de droits de l’homme et des peuples et la Déclaration universelle des droits de l’homme.

le mot du directeur

Lindley Couronne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum ultricies sollicitudin ante nec mattis. Mauris eget ornare nibh. Nam venenatis porta diam scelerisque suscipit. Donec in vehicula ligula. Etiam efficitur quam ex, at consectetur magna porttitor at. 

a propos

Madagascar

DISMOI Madagascar a vu le jour officiellement en mars 2019. Pendant la formation en ligne sur les droits humains et de la citoyenneté, financée par le « High Commission of Australia » à Maurice, des jeunes ont pris conscience de la gravite du non respect des droits humains dans leurs pays et souhaitaient faire quelques choses pour changer la situation mais ne savaient pas trop par ou ni comment agir.

Après un séminaire auquel des membres du Secrétariat Régional de DISMOI étaient présents, dont le directeur fondateur, ils ont pu consolider leurs connaissances et se sont engagés à devenir des membres actifs d’une ONG qui milite pour le respect des droits humains comme il est écrit sur la Déclaration Universelle de Droit de l’Homme et sur la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.

Cinq Commissions ont été créées dans un premier temps dont :

  • la Commission des droits des personnes âgées
  • la Commission des droits de la femme
  • la Commission des droits des enfants
  • la Commission des droits des personnes vivant avec un handicap
  • la Commission  des droits environnementaux

 

Depuis, DISMOI Madagascar a fait son petit chemin malgré l’absence des bailleurs de fonds. Voici la liste non-exhaustive des événements ou activités dans lesquels, la jeune ONG a participé :

  • Travaux de reconnaissance et de réseautage pour voir la situation réelle de Madagascar par rapport à la Déclaration des Droits pour les Enfants. (Commission des droits des enfants)
  • Mars: Participation à la marche pour la terre (Commission des droits environnementaux)
  • Avril: Participation à la journée de l’autisme (Commission des personnes vivant avec un handicap)
  • Création de la page facebook « droits humains Madagascar group » pour atteindre plus de personnes
  • Mai: participation au séminaire de la société civile sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (Commission des droits de la femme)
  • boot camp à peu près 12 km du centre-ville de la capitale dans la localité de Betsizaraina Ambatohasina.
  • Visite à l’ONG « Madagascar Alzheimer » par les membres de la Commission Droits des Personnes Âgées
  • juin: Débat ouvert au public sur le harcèlement de rue au P4H (Commission des droits de la femme)
  • Participation au Forum International Jeunesse et Emploi Vert au Centre de Conférence International Ivato (Commission Droits Environnementaux)
  • Sensibilisation et prévention sur le kidnapping des enfants (Commission des droits des enfants)
  • Juillet : DISMOI Madagascar est officiellement membre du « Réseau Climat Océan Indien »
  • Octobre : participation des quatre membres de DISMOI Madagascar à l’école de l’écologie par CARES à l’ile Maurice

 

VISION de DISMOI Madagascar

Malgré le fait que Madagascar est parmi les pays les plus pauvres de la planète, que le pays fasse un effort considérable pour le respect des droits humains comme il est stipule dans la Déclaration Universelle de Droit de l’Homme et sur la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples; et que le peuple malgache ne soit pas privé de leur droit.

MISSION de DISMOI Madagascar

Promouvoir les droits humains dans le pays en :

– Rendant accessible la formation sur les droits humains au peuple malgache pour qu’ils puissent connaitre leurs droits, c’est le premier pas pour pouvoir avancer dans le respect des droits humains.

– Conscientisant les jeunes sur la situation du non respect des droits humains dans le pays et leur demander des actions concrètes pour remédier aux problèmes

le mot du directeur

Lindley Couronne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum ultricies sollicitudin ante nec mattis. Mauris eget ornare nibh. Nam venenatis porta diam scelerisque suscipit. Donec in vehicula ligula. Etiam efficitur quam ex, at consectetur magna porttitor at. 

a propos

COMORES

XXXXXX

Mission

XXXXXX

Vision

XXXX

XXXX

le mot du directeur

Lindley Couronne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum ultricies sollicitudin ante nec mattis. Mauris eget ornare nibh. Nam venenatis porta diam scelerisque suscipit. Donec in vehicula ligula. Etiam efficitur quam ex, at consectetur magna porttitor at. 

a propos

SEYCHELLES

XXXXXX

Mission

XXXXXX

Vision

XXXX

le mot du directeur

Lindley Couronne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum ultricies sollicitudin ante nec mattis. Mauris eget ornare nibh. Nam venenatis porta diam scelerisque suscipit. Donec in vehicula ligula. Etiam efficitur quam ex, at consectetur magna porttitor at.